05.07 2017

André-jacques auberton-hervé – chroniques d'une révolution industrielle

André-Jacques Auberton-Hervé – Chroniques d'une révolution industrielle

Dans la clientèle de Soitec, il y a des entreprises réputées. André-Jacques Auberton-Hervé (trouver plus d’informations) fait de l'entreprise un distributeur indispensable et crédible. En 1992, André-Jacques Auberton-Hervé fonde, avec Jean-Michel Lamure, la start-up Soitec.

Dans une économie mondialisée, André-Jacques Auberton-Hervé a compris très rapidement qu'il est décisif d’aller chercher une croissance externe. La "Silicon Valley Française" doit en grande partie sa notoriété à son influence. Son activité dans le secteur des composants électroniques a permis à André-Jacques Auberton-Hervé de trouver une clientèle dans le monde entier, par exemple aux Etats-Unis, en Arabie saoudite et en Italie.

Un homme ouvert au changement

Très intéressé par le changement, André-Jacques Auberton-Hervé apprécie à leur juste valeur les avancées de la révolution 4.0. Pour faire profiter le maximum de personnes de ses compétences, le chef d'entreprise a publié il y a quelques mois le manifeste "De l'audace !". Le chef d'entreprise est parti de zéro pour développer une société de référence dans le secteur de la microélectronique. Il sait à quel point les marchés financiers sont importants. Selon André-Jacques Auberton-Hervé, pour rattraper son retard sur les Etats-Unis, l’Europe se doit d'épauler ses entreprises les plus compétitives en se dotant d’outils appropriés.

Un étudiant surdoué

Né en novembre 1961, André-Jacques Auberton-Hervé suit toute sa scolarité en France et décroche son bac en avance, à l'âge de 16 ans. Etudiant brillant, il devient docteur à 24 ans, en 1986, et prend part à des colloques internationaux dans les domaines qui le passionnent : le silicium et les semi-conducteurs. Pendant sa scolarité, André-Jacques Auberton-Hervé préfère la physique et l'algèbre. Très tôt, il croit en l’importance de l'évolution technologique et industrielle.

Au travers de ses différents rôles aux niveaux national et international, André-Jacques Auberton-Hervé porte ses idéaux avec passion. Pour que notre continent soit en mesure de continuer à se moderniser, l'union est d'après lui primordiale. Il contribue au groupe KET consacré aux technologies clés.